Index Fichier unique

Art. 7
Art. 9

Art. 8

1. Ciascuna Parte contraente si riserva il diritto di rifiutare o di revocare un’autorizzazione d’esercizio all’impresa designata dall’altra Parte contraente, qualora non abbia la prova che una Parte importante della proprietà e il controllo effettivo di questa impresa sono nelle mani di cittadini di una o dell’altra Parte contraente o qualora l’impresa non si conformi alle leggi e ai regolamenti citati all’articolo 7 o non adempia gli obblighi derivanti dal presente accordo.

2. Un’impresa comune di trasporti aerei costituita conformemente al capitolo XVI della convenzione relativa alla navigazione aerea civile internazionale, firmata a Chicago, il 7 dicembre 19441, e designata da una Parte contraente è considerata come adempiente le esigenze del paragrafo 1 del presente articolo, se il diritto d’esercizio è stato concesso a tutti i partecipanti all’impresa conformemente a detto capitolo, in virtù di accordi speciali. In tal caso, l’impresa comune deve essere un’organizzazione d’esercizio costituita da singole imprese di trasporti aerei, una parte importante della proprietà e il controllo effettivo di una delle imprese essendo nelle mani di almeno una delle Parti contraenti o di suoi cittadini.


1 RS 0.748.0

Index Fichier unique

Art. 7
Art. 9

Art. 8

1. Chaque partie contractante se réserve le droit de refuser une autorisation d’exploitation à l’entreprise désignée de l’autre partie contractante, ou de la révoquer, lorsqu’elle n’a pas la preuve qu’une part importante de la propriété et le contrôle effectif de cette entreprise sont entre les mains de ressortissants de l’une ou de l’autre partie contractante ou lorsque l’entreprise ne se conforme pas aux lois et règlements visés à l’article 7 ci—dessus ou ne remplit pas les obligations découlant du présent accord.

2. Une entreprise commune de transports aériens constituée conformément au chapitre XVI de la convention relative à l’aviation civile internationale, signée, à Chicago, le 7 décembre 19441, et désignée par une partie contractante sera considérée comme ayant rempli les exigences du premier alinéa du présent article si le droit d’exploitation a été concédé à tous les participants à l’entreprise conformément audit chapitre, sur la base d’accords spéciaux. En ce cas, l’entreprise commune devra être une organisation d’exploitation constituée par des entreprises particulières de transports aériens, une part importante de la propriété et le contrôle effectif d’une des entreprises étant entre les mains d’une au moins des parties contractantes ou de ses ressortissants.


1 RS 0.748.0

Il presente documento non è una pubblicazione ufficiale. Fa unicamente fede la pubblicazione della Cancelleria federale. Ordinanza sulle pubblicazioni ufficiali, OPubl.
Ceci n'est pas une publication officielle. Seule la publication opérée par la Chancellerie fédérale fait foi. Ordonnance sur les publications officielles, OPubl.
Droit-bilingue.ch (2009-2021) - A propos
Page générée le: 2021-01-18T11:43:19
A partir de: http://www.admin.ch/opc/it/classified-compilation/19540269/index.html
Script écrit en Powered by Perl