Index

742.100

Loi fédérale concernant le projet RAIL 20001

du 19 décembre 19862 (Etat le 1er septembre 2009)

L’Assemblée fédérale de la Confédération suisse,

vu les art. 23, 26 et 36 de la constitution3,4 vu le rapport sur le projet RAIL 2000, vu le message du Conseil fédéral du 16 décembre 19855,

arrête:

Art. 1

La Confédération réalise le projet RAIL 2000 dans le but de développer les transports publics en Suisse.

Art. 2

Dans ce but, le réseau des Chemins de fer fédéraux est complété par les nouvelles lignes suivantes:

a.1
Vauderens–Siviriez;
b.
Mattstetten–Rothrist;
c.2
Muttenz–Liestal (à l’exclusion de la gare de Liestal);
d.3

1 Nouvelle teneur selon le ch. 1 de l’annexe à la LF du 20 mars 2009 sur le développement de l’infrastructure ferroviaire, en vigueur depuis le 1er sept. 2009 (RO 2009 4219; FF 2007 7217).
2 Nouvelle teneur selon le ch. 1 de l’annexe à la LF du 20 mars 2009 sur le développement de l’infrastructure ferroviaire, en vigueur depuis le 1er sept. 2009 (RO 2009 4219; FF 2007 7217).
3 Abrogée par le ch. 1 de l’annexe à la LF du 20 mars 2009 sur le développement de l’infrastructure ferroviaire, avec effet au 1er sept. 2009 (RO 2009 4219; FF 2007 7217).

Art. 3

1 Le Conseil fédéral approuve les étapes des travaux et détermine leur calendrier.

2 Dans son rapport de gestion, il renseigne le Parlement sur l’état de réalisation du projet.

3 Le Conseil fédéral soumettra à l’Assemblée fédérale en 2007 un projet présentant une vue d’ensemble de l’évolution des grands projets ferroviaires, ainsi que des étapes suivantes et de leur financement. 1


1 Introduit par le ch. I de la LF du 17 juin 2005, en vigueur depuis le 1er janv. 2005 (RO 2005 4773; FF 2004 4977).

Art. 3a1

1 La Confédération met les moyens nécessaires à la disposition des entreprises ferroviaires concernées sous la forme de prêts conditionnellement remboursables, portant intérêt aux conditions du marché ou à taux variable, ou sous la forme de contributions à fonds perdu. 2

1bis Le financement se fonde sur l’ordonnance de l’Assemblée fédérale du 9 octobre 1998 portant règlement du fonds pour les grands projets ferroviaires3.4

2 Les prêts rémunérables aux conditions du marché peuvent être accordés à raison de 25 % au plus du coût du projet (coût du capital inclus). Ces prêts sont comptabilisés au bilan. Leurs intérêts sont capitalisés et rémunérés jusqu’à la mise en service des tronçons.

3 Le Conseil fédéral et les entreprises de chemins de fer règlent les modalités de l’octroi des prêts et des contributions à fonds perdu dans le cadre d’une convention.


1 Introduit par le ch. II de l’AF du 20 mars 1998, en vigueur depuis le 1er janv. 1999 (RO 1999 769 774; FF 1996 IV 648).
2 Nouvelle teneur selon le ch. I de la LF du 17 juin 2005, en vigueur depuis le 1er janv. 2005 (RO 2005 4773; FF 2004 4977).
3 RS 742.140
4 Introduit par le ch. I de la LF du 17 juin 2005, en vigueur depuis le 1er janv. 2005 (RO 2005 4773; FF 2004 4977).

Art. 41

1 Le présent arrêté2, qui est de portée générale, est sujet au référendum.

2 Il3 entre en vigueur, en l’absence de référendum, à l’échéance du délai référendaire ou, en cas de référendum, le jour de son acceptation par le peuple.

3 Il4 a effet jusqu’à la réalisation du projet RAIL 2000.


1 Nouvelle teneur selon le ch. I de la LF du 17 juin 2005, en vigueur depuis le 1er janv. 2005 (RO 2005 4773; FF 2004 4977).
2 Modifié en: loi fédérale (art. 163, al. 1, Cst.; RS 101).
3 Modifié en: loi fédérale (art. 163, al. 1, Cst.; RS 101).
4 Modifié en: loi fédérale (art. 163, al. 1, Cst.; RS 101).

Date de l’entrée en vigueur: 6 décembre 19876.


 RO 1988 364


1 Nouvelle teneur selon le ch. I de la LF du 17 juin 2005, en vigueur depuis le 1er janv. 2005 (RO 2005 4773; FF 2004 4977).2 FF 1987 I 463 [RS 1 3]. Aux disp. mentionnées correspondent actuellement les art. 81, 87 et 92 de la Cst. du 18 avr. 1999 (RS 101).4 Nouvelle teneur selon le ch. I de la LF du 17 juin 2005, en vigueur depuis le 1er janv. 2005 (RO 2005 4773; FF 2004 4977).5 FF 1986 I 1816 ACF du 28 janv. 1988


Index

742.100

Legge federale concernente il progetto FERROVIA 20001

del 19 dicembre 19862 (Stato 1° settembre 2009)

L’Assemblea federale della Confederazione Svizzera,

visti gli articoli 23, 26 e 36 della Costituzione federale3;4 visto il rapporto sul progetto Ferrovia 2000; visto il messaggio del Consiglio federale del 16 dicembre 19855,

decreta:

Art. 1

La Confederazione attua il progetto Ferrovia 2000 al fine di promuovere i trasporti pubblici in Svizzera.

Art. 2

A tal fine, la rete delle ferrovie federali è completata con le nuove linee seguenti.

a.1
Vauderens–Siviriez;
b.
Mattstetten–Rothrist;
c.2
Muttenz–Liestal (escl. la stazione di Liestal);
d.3

1 Nuovo testo giusta il n. 1 dell’all. alla LF del 20 mar. 2009 sullo sviluppo futuro dell’infrastruttura ferroviaria, in vigore dal 1° set. 2009 (RU 2009 4219; FF 2007 6933).
2 Nuovo testo giusta il n. 1 dell’all. alla LF del 20 mar. 2009 sullo sviluppo futuro dell’infrastruttura ferroviaria, in vigore dal 1° set. 2009 (RU 2009 4219; FF 2007 6933).
3 Abrogata dal n. 1 dell’all. alla LF del 20 mar. 2009 sullo sviluppo futuro dell’infrastruttura ferroviaria, con effetto dal 1° set. 2009 (RU 2009 4219; FF 2007 6933).

Art. 3

1 Il Consiglio federale approva le fasi dei lavori e determina lo scadenzario.

2 Nel rapporto di gestione, informa l’Assemblea federale sullo stato d’attuazione del progetto.

3 Il Consiglio federale è incaricato di sottoporre all’Assemblea federale, nel corso del 2007, una visione d’assieme sull’ulteriore sviluppo dei grandi progetti ferroviari, precisando le fasi ulteriori e il loro finanziamento.1


1 Introdotto dal n. I della LF del 17 giu. 2005, in vigore dal 1° gen. 2005 (RU 2005 4773; FF 2004 4695).

Art. 3a1

1 La Confederazione mette a disposizione delle ferrovie interessate i mezzi necessari sotto forma di mutui rimborsabili condizionatamente, soggetti a interessi di mercato o a tasso variabile, oppure sotto forma di contributi a fondo perso.2

1bis Il finanziamento è retto dall’ordinanza dell’Assemblea federale del 9 ottobre 19983 relativa al regolamento del fondo per i grandi progetti ferroviari.4

2 I mutui soggetti a interessi di mercato possono essere concessi al massimo fino al 25 per cento dei costi del progetto (compresi i costi del capitale). Detti mutui sono contabilizzati nel bilancio. I loro interessi sono capitalizzati e remunerati fino all’entrata in servizio delle tratte.

3 Il Consiglio federale e le ferrovie disciplinano nel quadro di un accordo i dettagli della concessione dei mutui.


1 Introdotto dal n. II del DF del 20 marzo 1998, in vigore dal 1° gen. 1999 (RU 1999 769 774; FF 1996 IV 551).
2 Nuovo testo giusta il n. I della LF del 17 giu. 2005, in vigore dal 1° gen. 2005 (RU 2005 4773; FF 2004 4695).
3 RS 742.140
4 Introdotto dal n. II del DF del 20 marzo 1998, in vigore dal 1° gen. 1999 (RU 1999 769 774; FF 1996 IV 551).

Art. 41

1 Il presente decreto2, di obbligatorietà generale, sottostà al referendum facoltativo.

2 Esso3 entra in vigore trascorso inutilizzato il termine di referendum o al momento dell’accettazione in votazione popolare.

3 Esso4 ha effetto sino all’attuazione del progetto FERROVIA 2000.


1 Nuovo testo giusta il n. I della LF del 17 giu. 2005, in vigore dal 1° gen. 2005 (RU 2005 4773; FF 2004 4695).
2 Oggi: LF (art. 163 cpv. 1 della Costituzione, RS 101).
3 Oggi: LF (art. 163 cpv. 1 della Costituzione, RS 101).
4 Oggi: LF (art. 163 cpv. 1 della Costituzione, RS 101).

Data dell’entrata in vigore: 6 dicembre 19876


 RU 1988 364


1 Nuovo testo giusta il n. I della LF del 17 giu. 2005, in vigore dal 1° gen. 2005 (RU 2005 4773; FF 2004 4695).2 FF 1987 I 443 Queste disposizioni corrispondono agli articoli 81, 87 e 92 della Costituzione federale del 18 apr. 1999 (RS 101).4 Nuovo testo giusta il n. I della LF del 17 giu. 2005, in vigore dal 1° gen. 2005 (RU 2005 4773; FF 2004 4695).5 FF 1986 I 1696 DCF del 28 gen. 1988 (RU 1988 365).


Ceci n'est pas une publication officielle. Seule la publication opérée par la Chancellerie fédérale fait foi. Ordonnance sur les publications officielles, OPubl.
Il presente documento non è una pubblicazione ufficiale. Fa unicamente fede la pubblicazione della Cancelleria federale. Ordinanza sulle pubblicazioni ufficiali, OPubl.
Droit-bilingue.ch (2009-2021) - A propos
Page générée le: 2021-01-17T20:28:06
A partir de: http://www.admin.ch/opc/fr/classified-compilation/19860390/index.html
Script écrit en Powered by Perl