Index Fichier unique

Art. 61Apposition de l’écusson
Art. 8 Apposition sur les ballons

Art. 71Apposition sur les avions, motoplaneurs et planeurs

1 Les marques de nationalité et d’immatriculation seront apposées parallèlement à l’axe longitudinal de l’appareil.

2 Les lettres et les chiffres seront apposés soit de chaque côté du fuselage, entre le bord de fuite de l’aile et le bord d’attaque de l’empennage, soit sur chaque face de l’empennage vertical. S’il s’agit d’un empennage vertical à dérives multiples, ils ne seront apposés que sur la face externe des dérives extérieures. Sur les avions et hélicoptères dont le fuselage est tubulaire ou en treillis, ils seront apposés des deux côtés, sur une surface appropriée. L’inscription sur la face extérieure des carénages de moteurs fixés au fuselage est également admise. La hauteur des inscriptions sera de 30 cm au moins pour les avions et hélicoptères dont la masse maximale au décollage est supérieure à 5700 kg, de 20 cm au moins pour les autres avions et hélicoptères ainsi que pour les motoplaneurs, planeurs et dirigeables. Si, en raison de la conception particulière de l’aéronef, les lettres et les chiffres ne peuvent être apposés selon ces hauteurs, les caractères devront correspondre au 3/5 au moins du diamètre du fuselage ou de sa hauteur, mesurés à égale distance du bord de fuite de l’aile et du bord d’attaque de l’empennage. Sur les hélicoptères de construction particulière, on prendra comme référence le milieu du plan fixe ou de la poutre de queue. La hauteur des caractères ne sera pas inférieure à 15 cm (annexe, figure 7).

3 Les lettres et les chiffres figureront en outre sur l’intrados de l’aile gauche, si possible à égale distance des bords d’attaque et de fuite. Le haut des caractères sera dirigé vers le bord d’attaque. Sur les avions, la hauteur minimale des caractères sera de 50 cm, sur les motoplaneurs et planeurs de 40 cm. Si, en raison de la conception particulière de l’aéronef, les lettres et les chiffres ne peuvent être apposés selon ces hauteurs, les caractères devront correspondre au 3/5 au moins de la profondeur de l’aile, mesurés à égale distance de l’emplanture et du bout de l’aile. La hauteur des caractères ne sera pas inférieure à 30 cm. Sur les hélicoptères, les lettres seront en outre apposées sur la partie inférieure du fuselage; le haut des lettres sera dirigé vers le bord avant du fuselage. La hauteur minimale des caractères sera de 40 cm (annexe, figure 8).


1 Nouvelle teneur selon le ch. I de l’O de l’OFAC du 17 fév. 1993, en vigueur depuis le 1er avr. 1993 (RO 1993 976).

Index Fichier unique

Art. 61 Apposizione dello stemma
Art. 8 Apposizione sui palloni

Art. 71Apposizione sui velivoli, motoveleggiatori, alianti e dirigibili

1 I contrassegni di nazionalità e d’immatricolazione devono essere apposti parallelamente all’asse longitudinale dell’aeromobile.

2 Le lettere e le cifre vanno apposte sia su ogni lato della fusoliera, tra il bordo d’uscita dell’ala e il bordo d’attacco dell’impennaggio di coda, sia sui due lati dell’impennaggio di coda verticale. Se si tratta di un impennaggio a derive multiple, vanno apposte unicamente sul lato esterno delle derive esterne. Sui velivoli e gli elicotteri, a fusoliera tubolare o a traliccio, vanno apposte sui due lati e su una superficie adeguata. È parimenti ammessa l’iscrizione sul lato esterno delle carenature dei propulsori. L’altezza delle iscrizioni dev’essere di almeno 30 cm per i velivoli e gli elicotteri la cui massa massima al decollo è superiore ai 5700 kg e di almeno 20 cm per gli altri velivoli ed elicotteri nonché per i motoveleggiatori, gli alianti e i dirigibili. Se, a causa della particolare configurazione dell’aeromobile, le lettere e le cifre non possono essere apposte in quest’ordine di grandezza, i caratteri devono almeno corrispondere ai 3/5 del diametro della fusoliera o della sua altezza, misurati a uguale distanza dal bordo di uscita dell’ala e dal bordo d’attacco dell’impennaggio. Sugli elicotteri di particolare costruzione, si prende come riferimento il centro della superficie fissa o della trave di coda. L’altezza dei caratteri non dev’essere inferiore ai 15 cm (allegato, fig. 7).

3 Le lettere e le cifre devono figurare tra l’altro sull’intradosso dell’ala sinistra, possibilmente ad uguale distanza dai bordi d’attacco e di uscita alari. L’estremità superiore dei caratteri dev’essere diretta verso il bordo d’attacco. Sui velivoli, l’altezza minima dei caratteri dev’essere di 50 cm, sui motoveleggiatori ed alianti di 40 cm. Se a causa della particolare configurazione dell’aeromobile, le lettere e le cifre non possono essere apposte in quest’ordine di grandezza, i caratteri devono corrispondere almeno ai 3/5 della profondità dell’ala, misurati a uguale distanza dalla radice e dall’estremità alare. L’altezza dei caratteri non dev’essere inferiore ai 30 cm. Sugli elicotteri, le lettere devono essere apposte anche sulla parte inferiore della fusoliera; l’estremità superiore delle lettere dev’essere diretta verso il bordo anteriore della fusoliera. L’altezza minima dei caratteri dev’essere di 40 cm (allegato, fig. 8).


1 Nuovo testo giusta il n. I dell’O dell’UFAC del 17 feb. 1993, in vigore dal 1° apr. 1993 (RU 1993 976).

Ceci n'est pas une publication officielle. Seule la publication opérée par la Chancellerie fédérale fait foi. Ordonnance sur les publications officielles, OPubl.
Il presente documento non è una pubblicazione ufficiale. Fa unicamente fede la pubblicazione della Cancelleria federale. Ordinanza sulle pubblicazioni ufficiali, OPubl.
Droit-bilingue.ch (2009-2021) - A propos
Page générée le: 2021-01-17T20:40:33
A partir de: http://www.admin.ch/opc/fr/classified-compilation/19840176/index.html
Script écrit en Powered by Perl