Index Fichier unique

Art. 21
Art. 23 Abrogation du droit en vigueur

Art. 22

1 La Commission suisse pour le développement professionnel et la qualité de la formation des charpentiers CFC (commission) comprend:

a.
trois à cinq représentants de Holzbau Schweiz (H-CH);
b.
un à trois représentants de la Fédération suisse romande des entreprises de menuiserie, ébénisterie et charpenterie (FRM);
c.
un à trois représentants du corps des enseignants spécialisés;
d.
un à trois représentants des cours interentreprises;
e.
un représentant des employés;
f.
au moins un représentant de la Confédération et au moins un représentant des cantons.

2 Les régions linguistiques sont représentées équitablement.

3 La commission s’auto-constitue.

4 La commission est chargée des tâches suivantes:

a.
adapter régulièrement, au moins tous les 5 ans, le plan de formation décrit à l’art. 8 aux développements économiques, technologiques, écologiques et didactiques. Intégrer, le cas échéant, de nouveaux aspects organisationnels de la formation professionnelle initiale. Toute modification requiert, d’une part, l’approbation des représentants de la Confédération et des cantons et, d’autre part, l’approbation du SEFRI;
b.
proposer au SEFRI toute modification de la présente ordonnance induite par des développements constatés, pour autant que ceux-ci touchent aux dispositions de la présente ordonnance, notamment à celles concernant les compétences opérationnelles décrites à l’art. 4.
Index Fichier unique

Art. 21
Art. 23 Diritto previgente: abrogazione

Art. 22

1 La Commissione svizzera per lo sviluppo professionale e la qualità dei carpentieri AFC ha la seguente composizione:

a.
da tre a cinque rappresentanti dell’Associazione svizzera costruttori in legno (H-CH);
b.
da uno a tre rappresentanti dell’associazione Fédération suisse romande des entreprises de menuiserie ébénisterie et charpenterie (FRM);
c.
da uno a tre rappresentanti dei docenti di materie professionali;
d.
da uno a tre rappresentanti dei corsi interaziendali;
e.
un rappresentante dei lavoratori;
f.
almeno un rappresentante, rispettivamente, della Confederazione e dei Cantoni.

2 Le regioni linguistiche devono essere adeguatamente rappresentate.

3 La Commissione si autocostituisce.

4 La Commissione ha i seguenti compiti:

a.
adegua costantemente, ma almeno ogni cinque anni, il piano di formazione di cui all’articolo 8 agli sviluppi economici, tecnologici, ecologici e didattici. A tal fine tiene conto di eventuali nuovi aspetti organizzativi della formazione professionale di base. Gli adeguamenti devono essere approvati dai rappresentanti della Confederazione e dei Cantoni e convalidati dalla SEFRI;
b.
richiede alla SEFRI modifiche della presente ordinanza, qualora gli sviluppi osservati interessino disposizioni della stessa, segnatamente le competenze operative di cui all’articolo 4.
Ceci n'est pas une publication officielle. Seule la publication opérée par la Chancellerie fédérale fait foi. Ordonnance sur les publications officielles, OPubl.
Il presente documento non è una pubblicazione ufficiale. Fa unicamente fede la pubblicazione della Cancelleria federale. Ordinanza sulle pubblicazioni ufficiali, OPubl.
Droit-bilingue.ch (2009-2021) - A propos
Page générée le: 2021-01-17T19:50:54
A partir de: http://www.admin.ch/opc/fr/classified-compilation/20132164/index.html
Script écrit en Powered by Perl